Close

L'implantologie

L’implantologie : Une solution pour le remplacement des dents manquantes

Les implants dentaires permettent de résoudre les nombreux problèmes associés à la perte des dents et qui nécessitaient jusqu’à présent la pose d’une prothèse amovible ou dans certains cas d’entamer des dents saines pour faire un bridge. Nous avons maintenant à notre disposition une technique fiable et éprouvée permettant le remplacement des dents par des prothèses fixes permanentes. Les impacts grâce à leur ostéointégration assurent aux patients le confort et la fiabilité des dents permanentes. De nombreux patients qui ont aujourd’hui bénéficié de cette technique reconnaissent que leur qualité de vie et leur confiance en eux ont été grandement améliorées par les implants.

Qu’est-ce qu’un implant ? : C’est une racine artificielle mise en place dans l’os maxillaire et permettant de remplacer la racine d’une dent naturelle. Cette racine artificielle est fabriquée en Titane (comme les prothèses de hanche par exemple). Ce matériau est parfaitement biocompatible, il peut se lier biologiquement et durablement avec les tissus vivants l’environnant : l’os et la gencive.

Comment se passe l’intervention ? La mise en place d’un implant au lieu au cabinet dentaire sous anesthésie locale. Cela nécessite une organisation particulière comparable à celle mise en oeuvre pour les autres interventions de chirurgie buccale.

L’implant ainsi mis en place pourra être mis en fonction et utilisé 2 à 6 mois plus tard, selon le site de l’implantation , pour servir d’appui à la prothèse.

Est-ce douloureux ? Cette intervention se fait dans de parfaite conditions d’asepsie. C’est une chirurgie précise et minutieuse. Elle est réalisée sous anesthésie locale et reste donc totalement indolore. Les suites post opératoires sont généralement très faibles et maîtrisées par les médicaments prescrits.

A quel âge peut-on implanter ? Il n’y pas d’âge limite pour mettre des implants. Les seules limites sont le volume et état de l’os ainsi que l’état de santé. Les enfants peuvent être implantés dès la fin de leur croissance.

Est-ce une technique fiable ? Cette technique s’appuie sur des données scientifiques avec un recul clinique de plus de 20 ans. Le taux de succès est de l’ordre de 95 %.

Peut-il y avoir des rejets ? Un implant n’est pas une greffe. Il ne peut donc pas y avoir de rejet. Cependant dans certains cas (5% environ), la cicatrisation osseuse se fait mal et l’implant ne peut être conservé, il devient mobile et légèrement sensible comme une dent naturelle. Dans ce cas, il convient de le déposer après anesthésie. Une nouvelle mise en place peut être réalisée quelques mois plus tard.

Quels sont les risques opératoires ? Une analyse de la radiographie panoramique des maxillaires et éventuellement d’un scanner permet de déterminer avec précision la position des obstacles anatomiques tels que sinus et canal dentaire. Cela permet également de choisir en conséquence les implants adaptés afin d’éviter tout risque durant cet acte chirurgical.

Cas complexe : Parfois, le volume osseux est minimal voir insuffisant, nous réalisons sur le site édenté une greffe d’os quelques mois avant la pose des implants.

Le suivi : Une hygiène dentaire stricte et rigoureuse est bien sûr indispensable pour garantir le succès de cette opération. Il est en effet indispensable de bien nettoyer dents et gencives (parodontologie) afin d’éviter le développement de la plaque dentaire et la formation de tartre très nocifs pour les implants. De plus , après la mise en place de la prothèse fonctionnelle, il est impératif de vérifier son bon fonctionnement. Ceci implique une visite de contrôle annuelle. Cet engagement est indispensable pour le succès à long terme des implants.